Actualités

Cancer et environnement  (03/10/2018)  
Selon l’OMS, le cancer est à l’origine de 8,8 millions de décès dans le monde. Il figure parmi les premières causes de mortalité et son incidence « devrait augmenter de 70% environ au cours des deux prochaines décennies ». Il a de multiples causes, souvent cumulées et résulte des interactions entre des facteurs génétiques propres à un individu et des agents cancérogènes si bien qu’aujourd’hui 30 % des cancers seraient liés à des facteurs de risques évitables. En effet, selon le CIRC, plus de 500 agents variés (ex. agents physiques, substances chimiques, mélanges) sont susceptibles d’être cancérogènes pour l’homme : cancérogènes probables ou possibles mais sans être à ce jour avérés. Établir de tels liens est nécessaire pour définir des mesures de prévention efficaces. Plus que jamais, l’Anses, l’INCa et l’alliance Aviesan souhaitent poursuivre leurs efforts conjoints et la dynamique engagée pour mieux approfondir les actions de la recherche et renforcer la lutte contre le cancer.

Recherche

Domaines

 

 

 

 

 

Depuis décembre 2012, les Cahiers de la Recherche (Santé, Environnement, Travail)  forment une collection thématique, qui dresse un panorama des projets de recherche financés dans le cadre du Programme National de Recherche Environnement Santé Travail (PNR EST).  

Ces projets traitent de questions de sécurité sanitaire qui, souvent, interpellent l’opinion publique. Ces questions sont associées à des agents physiques, biologiques ou chimiques, présents dans l’environnement ou dans le milieu professionnel. Parmi eux, les nanomatériaux, les radiofréquences, et de nombreuses substances chimiques. Les interrogations qui leurs sont associées sont multiples depuis la mesure de l’exposition des personnes à celle de la caractérisation de leurs effets. Traiter de ces sujets mobilise des équipes pluridisciplinaires (biologie, écotoxicologie, épidémiologie, médecine, sciences humaines et sociales…) qui collaborent sur des projets de recherche, visant à améliorer les connaissances. On attend de ces nouvelles connaissances qu’elles contribuent à mieux évaluer des risques et puissent ainsi éclairer la prise de décisions publiques pour la gestion des risques.

Le but des Cahiers de la Recherche est d’expliciter les questions que se posent les scientifiques en amont de leurs projets, et de donner des exemples de résultats qu’ils peuvent ainsi produire. 

 les cahiers de la recherche

 

Derniers dépôts